12A route de Baerenthal, 57230 Philippsbourg
06 03 28 31 89
Le Mercredi de 8h30 à 12h et de 14h à 18h. Le Jeudi de 8h30 à 12h. Le Vendredi de 9h à 17h. Le Samedi de 9h à 12h.
Do-Shiatsu, Praticienne en Shiatsu à Philippsbourg
Do-Shiatsu
Praticienne en Shiatsu à Philippsbourg
 
Do-Shiatsu, Praticienne en Shiatsu à Philippsbourg

Shiatsu : Art de vivre

 

Quel plaisir de savourer un bon plat, un dessert, un bon verre de vin !

 

Cette faculté et sensation agréable, c’est grâce au sens du goût, les capteurs sur notre langue, sans cette sensation du goût, manger serait bien insipide et non une source de plaisir. Bien souvent, pour ne pas dire toujours, nous ne sommes pas conscients de cette chance, et mangeons machinalement, certes en appréciant la nourriture, enfin il faut l’espérer car, il faut se l’avouer on mange souvent en faisant autre chose, parler, regarder la télé, lire, consulter internet, voir travailler.

C’est comme si c’était une activité banale, qui ne peut se suffire à elle-même.

Mais, cette activité est tout sauf banale, cette activité joue un rôle très important au regard de notre santé, rappelons nous ce que disait Hippocrate « Que l’aliment soit ton premier médicament » On peut se faire beaucoup de bien en mangeant, mais aussi beaucoup de mal. On a pris l’habitude de manger ce dont on a envie, ce qui est agréable au palais, oui, mais voilà, ce n’est pas forcément bénéfique pour notre corps. Alors, là on a un choix à faire, en fonction de notre priorité, satisfaire notre désir ou satisfaire les besoins de notre corps, chacun est libre de faire ce dont il a envie, mais chacun est aussi responsable de sa santé.

Après, si notre choix se porte sur la priorité santé, cela ne veut pas dire, ne plus se faire plaisir, mais plutôt se faire plaisir autrement, différemment, s’ouvrir à de nouvelles choses. Cette notion de plaisir est importante, autrement on va être frustré, mais les deux peuvent se marier avec un peu plus de recherche et de temps, avec à la clé, un corps qui nous en remerciera dans notre vie de tous les jours.

Comment savoir ce qui est bon pour son corps ?

Cela passe par l’observation de soi, comment je me sens après tel ou tel repas ?, après tel ou tel aliment ? Est-ce que j’ai une sensation de lourdeur ou plutôt un dynamisme ? Comment je me sens dans mon ventre ? Comment vont mes articulations ? Comment va ma tête ? Les messages du corps ne sont pas forcément très forts au début, elles le deviennent plus avec le temps quand le corps s’épuise, lorsqu’il s’encrasse au fil des années.

L’observation de soi, pas facile quand on n’a pas l’habitude !

En fait, « Le but c’est le chemin » la citation de Goethe résume bien, cela va se faire pas à pas, chaque jour un pas en avant, dés-fois un pas en arrière, un autre jour un grand pas en avant, toujours un pas après l’autre.

C’est apprendre à se poser, à arrêter de s’activer quelques minutes, prendre rendez vous avec soi-même, observer comment on se sent, observer sa respiration, observer sans juger, juste poser le regard sur soi et ressentir.

 


Articles similaires

Derniers articles

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.