« Le Shiatsu ( littéralement: pressions des doigts ) consiste en l 'application de pressions rythmées sur tout le corps, dans un but de rééquilibrage corporel et d'amélioration ou de maintien de la santé. »

Le Shiatsu est une discipline énergétique japonaise basée sur les principes de la médecine chinoise avec entre autres la loi du yin et du yang, la théorie des 5 éléments, son action préventive est remarquable.

La médecine traditionnelle chinoise met en avant l’importance d’un Qi (énergie) fort et équilibré  circulant dans l’ensemble des méridiens d’acuponcture pour un corps en bonne santé.

Le Qi peut être affaibli par :

  • Des facteurs extérieurs en excès (vent, froid, humidité, chaleur)
  • Des facteurs internes en excès (émotions liées à la peur, la colère, la tristesse, la rumination, les soucis..)
  • Le stress, le surmenage, une alimentation non adaptée
  • Des blessures ou traumatismes

Le shiatsu est l’art de faire circuler, d’harmoniser, d’équilibrer ou de débloquer l’énergie.  La libre circulation des énergies bloquées permet de rétablir l’harmonie corps/esprit et de stimuler les capacités d’autoguérison  propres du corps.

Il regroupe un ensemble de techniques manuelles alliant pressions, vibrations et étirements pratiquées sur l’ensemble du corps. Les pressions et étirements excercés libèrent les tensions emmagasinés, ils peuvent être effectués par un ou plusieurs doigts, la paume de la main, le coude, le genou, le pied selon des intensités variables adaptées en fonction de chaque personne.

Ainsi,  le shiatsu améliore la souplesse des tissus musculaires, facilite le fonctionnement harmonieux du système nerveux, ainsi que celui du système hormonal, il stimule la circulation du sang et de la lymphe, stimule et renforce le système immunitaire, apporte une détente physique et psychique, calme et paix intérieure.

Ses indications sont multiples : (liste non exhaustive)

  • Les problématiques liées au stress (anxiété, insomnie, dépression, surmenage,..)
  • Les problèmes respiratoires
  • Les problèmes digestifs
  • Les maux de dos (lombalgie, sciatalgie)
  • Les céphalées, torticolis
  • Les problèmes articulaires
  • Certains troubles hormonaux

Le shiatsu s’adresse à toute personne qui souhaite entretenir un meilleur rapport à son corps et à elle-même et à toute personne qui traverse une phase de tension ou de souffrance. 

 « Le Shiatsu ne se substitue pas à la médecine occidentale, mais peut se présenter plutôt comme un complément. Il ne dispense pas d'un avis médical, sa pratique pouvant être contre-indiquée dans certaines situations »

Il existe toutefois quelques contre-indications à observer, notamment :

  • Les opérations récentes
  • Les problèmes inflammatoires en phase aiguës
  • Une forte fièvre
  • Les maladies lourdes et affections graves

 

Le Kiyindo-Shiatsu

LKiyindo Shiatsu de Pierre CLAVREUX  s’attache à développer une forme de toucher réduisant au maximum la douleur. 

Basé sur le Shiatsu Yin de Maitre Nobuyuki TAKEUCHI praticien renommé à la tête de la clinique AKAHIGEDO de TOKYO, Pierre CLAVREUX de retour en France  en 1991 après plusieurs années de  formation et l’obtention de son diplôme en Shiatsu Yin de lÉcole AKAHIGEDO, a souhaité adapter le shiatsu à la culture occidentale.La clinique de Maître TAKEUCHI a une approche pluridisciplinaire dont le Shiatsu-Yin est une des branches. Il est utilisé principalement afin de mieux faire circuler l’énergie dans le corps et de le libérer de ses tensions majeurs. Ses autres axes sont l’acuponcture, le traitement par ventouses et moxibustion, la phytothérapie, des conseils diététiques personnalisés, des exercices de Chi-Kong thérapeutique à pratiquer tous les jours, le tout avec des rendez-vous et des suivis très réguliers.

 Pierre CLAVREUX en a gardé l’essence et les notions de relations entre les différentes parties du corps permettant  notamment d’élargir le champ d’intervention et d’agir à distance.

 Pierre CLAVREUX a développé à partir du Yin-Shiatsu son art du toucher spécifique « le Kiyindo-Shiatsu » avec une évolution constante au fil des années  dans le but d’en accroître toujours son efficacité.

Le Shiatsu sur chaise

Le Shiatsu sur chaise vise à apporter une détente rapide. La chaise ergonomique permet un travail en profondeur au niveau du dos, du bassin, mais aussi de la nuque, du crâne, des bras. D’une durée qui peut aller de 15 à 30 mn, Il se pratique habillé,  en cabinet ou le plus couramment en entreprise ou dans un lieu public.  Il permet dans un laps de temps réduit d’apporter un relâchement des tensions musculaires notamment au niveau du dos et apporter une sensation de bien-être. Il permet également une prise de conscience de son corps et de son rapport au corps.

Il est pratiqué le plus souvent dans les lieux publics, par exemple dans un hall de gare, dans les rues, lors de salons ou manifestations, et en entreprise pour les salariés dans le cadre du confort et de l’amélioration au poste de travail.

 La détente ainsi procuré au salarié va lui permettre de mieux faire face au quotidien, à sa charge de travail par un esprit plus clair, une meilleure tonicité, le soulagement de ses tensions musculaires  et à son environnement  par une amélioration de ses relations avec son entourage.

Massage Thai traditionnel

La pratique du massage thaï nous prépare à une intensité de vie. Telle est la grande leçon de vitalité, de sagesse et d’harmonie que nous pouvons tirer de la philosophie de ce massage. Le corps libéré  des tensions et souffrance, abandonne les dépendances liées à notre quotidien, l’esprit alors s’anime. Corps et esprit fusionnent et retrouvent l’unité fondamentale. 

Comme dans toutes les médecines asiatiques, l’organisme est considéré comme une entité énergétique, en relation permanente avec les énergies cosmiques qui l’environnent. L’énergie parcourt le corps selon des trajets appelés méridiens ou « sen » en médecine thaïlandaise. Les textes parlent de 72000 Sen, réseau infiniment complexe qui relie toutes les parties du corps, toutes les cellules entre elles et assure la connexion de l’externe et de l’interne. Ainsi s’explique la régulation, l’harmonisation des fonctions internes par la stimulation des zones externes.

La finalité de toute séance de massage thaï est d’harmoniser et de stimuler la dynamique de l’énergie dans le corps de la personne, de lui assure la fluidité optimale et de recentrer tout l’être autour du Tan-d’ien (Hara).

Au fil des séances

Une séance de Shiatsu, de Reiki, de massage Thai se pratique habillé, vêtu d’une tenue ample et souple et porte sur une durée d’une heure. La pratique se fait au sol sur un futon ou sur une table de massage.

 Comment se déroule la 1ère séance ?

La 1ère séance débute toujours par un entretien approfondi  d'environ ¼ h afin de s’assurer que la personne ne présente aucune contre-indications, il s’agit de prendre connaissance  de ses attentes, des antécédents, des disfonctionnements organiques, de la qualité du sommeil, de l’hygiène de vie. 

 L’ensemble de ces éléments recueillis allié à l’observation du corps, au toucher, permet d’orienter la séance. Ensuite, la séance est interactive (pour le shiatsu) et adaptée en fonction du ressenti du jusha (le receveur). Une bonne respiration améliore les bienfaits de la séance. 

 Après la séance ?

Le système énergétique se rééquilibre et s’active pendant la séance et les jours suivants.  Après une séance, il est recommandé de bien boire (de préférence eau, tisane, thé vert) afin de faciliter l’évacuation des tensions libérées lors du soin.

Différentes perceptions peuvent émerger après une séance et dans les 3 à 4 jours suivants,  elles peuvent être d'ordre corporelles ou émotionnelles et se dissipent rapidement pour laisser place en général à une meilleure vitalité, un mieux-être dans son corps avec plus de calme intérieur. Ces différents signes mettent en évidence les processus de détoxification du corps. 

 

 Au fil des séances ...

 Par la suite, chaque séance fera l'objet d'un échange sur les différentes évolutions ressenties.

Au fur et à mesure des séances, les techniques énergétiques seront accompagnées de conseils dans le domaine de l’hygiène de vie : postures, exercices d'étirements, pratique de Chi-Gong, relaxation, diététique (sans jugement aucun) donnant au Shiatsu sa dimension d'art du bien-être

Le nombre de séances sera  variable en fonction de l'objectif recherché, de l’ancienneté des maux, des possibilités d’intégration du corps et de l’implication de chaque personne.

Plus les affections sont ancrées et anciennes, plus il faudra du temps au corps pour les évacuer, plus elles sont récentes, plus vite le corps pourra retrouver son équilibre.

 Si l’on est attentif aux messages du corps, on constate que la maladie ou le « mal-être »  ne se manifeste pas du jour au lendemain. Signes et symptômes s’accentuent et se multiplient au fil du temps.  Ce qui a mis du temps à s’accumuler a besoin de temps pour s’évacuer.

 


 

« Le shiatsu frappe aux portes, les entrebâilles éventuellement mais c’est le jusha qui les ouvrent. » Il devient acteur de ses propres transformations  car il a le temps de voir, de percevoir, d’évaluer et de s’orienter d’une séance à l’autre.

En France et ailleurs

Le Shiatsu en France est représenté par plusieurs fédérations et notamment:

Le SPS (Syndicat Professionnel du Shiatsu) en relation avec l'écolde de Kiyindo Shiatsu

La FFST (Fédération Française de Shiatsu) 

L'UFPST (Union Francophone des professionnels de Shiatsu thérapeutiques)

Syndicat professionnel du Shiatsu Equin et Animalier 

Ces différentes fédérations se sont regroupés pour promouvoir le Shiatsu lors de la journée nationale de Shiatsu & Do-in. 

Le SPS a mis en oeuvre et obtenu la certification d'Etat du titre de "Spécialiste en Shiatsu"

Cette certification est enregistré au RNCP (Répertoire National des Certifcations Professionnlles) sous le numéro 23661. 

Résumé du référentiel : 

"Le praticien de shiatsu s'inscrit dans le domaine de la prévention et de la détente. Le shiatsu fait partie de la filière des techniques manuelles pratiquées depuis des millénaires en Extrème Orient. Le praticien va aider la personne en demande à garder ou à retrouver un équilibre sur les plans physique, émotionnel et psychique par un travail de rétablissement de la circulation énergétique à l'aide de pressions et par une relation d'aide."

 D’ores et déjà, certaines mutuelles de santé sont conscientes de l’action préventive du Shiatsu et remboursent actuellement des prises en charge.

 A noter aussi : 

Le Shiatsu  est l’une des 8 approches alternatives  reconnu par le Parlement Européen  le 29 mai 1997 en tant que  « médecine non conventionnelle digne d’intérêt ». (Résolution A4-0075/97). Les autres approches sont la chiropraxie, l'homéopathie, la naturopathie, la médecine traditionnelle chinoise avec l'acuponcture, l'ostéopathie, la phytothérapie, la médecine anthroposophique. 

 Au niveau international, il  a été créée  une fédération en Suisse regroupant les fédérations de plusieurs pays, dont la France, l’Allemagne et l’Italie afin d’œuvrer en commun pour la reconnaissance officiel du Shiatsu.

 Au Japon, la première clinique à utiliser un protocole de Shiatsu fut ouverte en 1925 par Tokujiro NAMIKOSHI, sur son impulsion le Shiatsu fut reconnu au Japon en tant que médecine officielle et conventionnée depuis 1955.